Devenir un créateur pour soi et autour de soi.

Quoi que nous fassions il existe à l'intérieur de nous une partie qui désire que les choses ne changent pas.

Cette partie de nous est responsable de notre écologie intérieure et pour elle, tout changement dans nos habitudes et programmations est source d'inconfort et de conflits.

Parfois cette partie de nous est très forte et il n'est pas étonnant que certains sabotent leurs tentatives.

Elle ne lâchera prise seulement si la nouvelle façon de vivre est plus intéressante que la première.

Devenir un créateur commence par prendre conscience de l'existence de cette ambivalence en nous, puis, pas à pas, d'oser s'aventurer dans des zones inconnues de nous.

Changer de route, modifier ses horaires, marcher de nuit, discuter avec un artiste, faire un voyage initiatique, rester seul une semaine...toute chose qui change votre cadre est bien pour bousculer un peu cette partie de nous figée.

Aider les jeunes à développer cette capacité de création et d'adaptation devrait être une de nos priorités pour rebooster notre beau pays. Aujourd'hui nous parlons de programmes scolaires à respecter et l'économie oblige les établissements à rogner sur les voyages en groupe.

Nous n'avons plus qu'à compter sur nous-mêmes pour élargir notre cerveau et aider les jeunes à sortir des systèmes pré formatés qui les enferment dans une cage aussi dorée qu'ennuyeuse.

Vidéo :Booster la confiance en soi !

Hypnose : Lâcher prise !

Le prix de nos rêves.

 

Je suis un passionné de cinéma et j’observe que dans tous les films, qu’ils soient une comédie, un drame ou un policier, le scénario repose souvent sur la même trame : La vedette est dans une situation inconfortable et elle doit dépasser des obstacles pour atteindre ce qu’elle désire.

 

Il y a un prix à payer : apprendre, affronter, dépasser etc. Le héros doit donner de sa personne.

 

Même dans les films d’amour les choses se passent ainsi. Il semble que le public aime voir ce que va faire la personne, comment elle va dépasser ses peurs. Cela nous plait et nous sommes joyeux en quittant la salle.

 

Pourtant dans la vie réelle cette énergie du héros se perd. Peu veulent payer le prix de leurs rêves.

 

Je veux changer de métier mais je n’ai pas envie d’apprendre.

Je veux être aimé mais chacun chez soi et pas de gosse svp.

J’aime cette personne mais je ne veux pas déménager.

Je veux gagner 5000€ par mois mais pas plus de 35h de boulot.

Je souffre de solitude mais je n’ai pas envie d’aller vers les autres.

Je veux maigrir mais je déteste le sport.

Je ne veux plus fumer mais le manque est trop fort pour moi.

Je veux voyager mais pas trop dépenser d’argent.

 

Les exemples sont sans fin. Parfois je suis étonné du si peu de volonté de certaines personnes. La moindre contrainte, le moindre effort et c’est déjà trop.

Il y a toujours un prix à payer pour ce que nous désirons atteindre.

C’est le prix de notre grandeur.

Retrouvons l’énergie du héros. Elle est en chacun de nous.

Le héros a peur, il doute mais il fait avec ses moyens.

Souvent la vie le récompense.

Vidéo :La vie que je veux !

Devenir un créateur pour soi et autour de soi.

 

Quoi que nous fassions il existe à l'intérieur de nous une partie qui désire que les choses ne changent pas.

Cette partie de nous est responsable de notre écologie intérieure et pour elle, tout changement dans nos habitudes et programmations est source d'inconfort et de conflits.

Parfois cette partie de nous est très forte et il n'est pas étonnant que certains sabotent leurs tentatives.

Elle ne lâchera prise seulement si la nouvelle façon de vivre est plus intéressante que la première.

Devenir un créateur commence par prendre conscience de l'existence de cette ambivalence en nous, puis, pas à pas, d'oser s'aventurer dans des zones inconnues de nous.

Changer de route, modifier ses horaires, marcher de nuit, discuter avec un artiste, faire un voyage initiatique, rester seul une semaine...toute chose qui change votre cadre est bien pour bousculer un peu cette partie de nous figée.

Aider les jeunes à développer cette capacité de création et d'adaptation devrait être une de nos priorités pour rebooster notre beau pays. Aujourd'hui nous parlons de programmes scolaires à respecter et l'économie oblige les établissements à rogner sur les voyages en groupe.

Nous n'avons plus qu'à compter sur nous-mêmes pour élargir notre cerveau et aider les jeunes à sortir des systèmes pré formatés qui les enferment dans une cage aussi dorée qu'ennuyeuse.

ADRESSE

Germain Roncari Formations

9, rue du Mas de Portal

34970 Lattes - Boirargues

Tel : 06 50 22 56 15
Mail : Roncari.g@gmail.com